Mary

ROZZI

EXPOSITIONS

FEARLESS I

19.05.21 > 15.07.21

SOLO SHOW

PORTRAIT

Photographe, réalisatrice

vit à Pioneertown et travaille partout

 

Née à Los Angeles en 1970 est une photographe de mode et de célébrités et réalisatrice italo- américaine installée sur la côte ouest des États-Unis (Los Angeles).

Très tôt passionnée par la photographie et après avoir fait ses études à la Parson School of Design de New-York Mary Rozzi assiste des photographes qu’elle admire tels que Michael Lavine, Satoshi Saïkusa, David La Chapelle ou encore Michel Comte avant de se lancer dans sa carrière de photographe de mode trouvant dans cette voie un mode d’expression sociétal et un marqueur historique dans lequel elle souhaite s’inscrire.

L’écriture photographique de Mary Rozzi exprime sa nature profonde: intuitive, visuelle, sensible, élégante, empathique, réceptive, disponible, profonde, généreuse, douce, franche, audacieuse et engagée.

Ces qualités guident sa démarche créative et impriment son œuvre. Son inclination à entrer en symbiose avec les artistes et les modèles qu’elle photographie nous percute.

Récusant la notion dualiste de la forme et du sujet (dualité de l’esprit contre le corps) elle cherche à capturer la synergie des deux en cultivant son esthétique personnelle.

L’alchimie s’opère entre sa vision artistique et celle de ses modèles ; sa capacité immédiate, lors d’une rencontre, à trouver les terrains communs avec ses modèles et à rendre physique le champ des émotions qui traversent l’instant de la séance photo, emplissent ses portraits de vérité et d’humanité.

Troublée par la représentation de la femme dans les médias qu'elle juge loin des réalités et de l'émergence du dialogue sur la place, l'identité et la position des femmes dans notre société, elle décide de créer le magazine « The September Issues », une publication semestrielle engagée dans laquelle elle invite des artistes féminines à évoquer la société d’aujourd’hui au travers de thématiques de société. Portant ainsi une voix plus féminine que féministe et un regard sensible sur les sujets de société.

Cette expérience influence son travail et sa relation aux autres. Exprimant avec encore plus de liberté ce que sa sensibilité artistique capte, elle réalise, au fil de ses rencontres, une série de portraits qui se retrouvent dans sa première exposition personnelle présentée par Remèdes Galerie à Paris.

Forte de son engagement, imprégnée de ses rencontres, Mary saisit de manière vive les changements de paradigmes qui bousculent intrinsèquement notre société et contribue aux conversations identitaires en questionnant non pas l’establishment mais la diversité des voix/voies positives qui s’expriment aujourd’hui sur la côte ouest des États-Unis.