SOLO SHOW

19.05.22 > 30.06.22

Dans ses déambulations, entre Paris et Berlin artiste éclectique, photographe, vidéaste, danseur et performeur Laurent Poleo Garnier se cherche et trouve parfois les autres.
Invoquant la culture individuelle et collective qu’elle soit littéraire, artistique, cinématographique, spirituelle, sociétale, générationnelle...
Cette culture ne cesse d’infuser le présent et de s’hybrider dans l’esprit d’une génération avide de légèreté et de profondeur, nostalgique de faits et de fêtes passées sans elle.
Ses photos sont la trace de rencontres, de relations qu’il initie avec des visages choisis pour leur force évocatrice.
Les mettant en scène, prenant soin de chaque détail du maquillage au stylisme il se crée une famille sentimentale inspirée et ses photos deviennent de précieuses archives, document d’un instant, d’une histoire avec son modèle, moment d’échange et de projection simultanée, offrant une nouvelle perspective de soi.
Dans son rapport au modèle, Laurent Poleo Garnier interroge la réversibilité des rôles entre l’artiste et sa muse ; il poursuit l’idée de la relation, de la connexion voire de la fusion à l’autre le temps de la séance photo comme une création à quatre mains. 
S’évader de soi, se retrouver dans l’autre, révéler une facette enfouie sous la direction de Laurent Poleo Garnier c’est établir un lien tridimensionnel opposant le réel aux possibles.
Ses portraits et autoportraits, ses vidéos, ses dessins révèlent son goût pour la forme théâtrale et rendent hommage aux icones du jour et de la nuit, à des visions d’époques fantasmées et réinterprétées pour s’ancrer dans le présent. 
 
Alors Laurent Poleo Garnier est Vaslav Nijinski, Claude Cahun, Robert Mapplethorpe, Divine, Laurent Poleo Garnier est … il est lui en étant tous ceux qui dansent librement et qui savent bien qu’ils arrachent leur liberté à une réalité trop réductrice. Et frénétiquement il se photographie et photographie ceux qu’il invite à danser avec lui, matérialisant les souvenirs de ces instants comme autant de preuves qu’il créé de toutes pièces, les accumulant pour créer sa propre version d’une famille et d’une histoire.